En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies...

J'accepte

Sexualité et allaitement

Bien sûr au sortir de l'accouchement, les relations intimes sont proscrites pendant quelques temps, pour donner au corps le temps de récupérer. La durée d'abstinence dépendra du mode d'accouchement (par voie basse ou par césarienne) et des éventuelles complications.
Il vous faudra vous armer de patience... mais aussi poser les bases nécessaires à la reprise d'une sexualité épanouie. Car sur le plan affectif, vous allez avoir une sérieuse concurrence : à vous de rappeler à votre compagne que vous existez... avec délicatesse et subtilité!

Les préliminaires

Toute occupée par son nouveau rôle, la jeune maman a souvent tendance à oublier qu'elle est toujours une femme et une amante. Pour lui rafraîchir la mémoire, deux concepts clés : connexion et confiance.

Restez connectés

Pour vous rapprocher de votre dulcinée, il vous faut cultiver la connexion à 2 niveaux : émotionnel et physique!

Connexion émotionnelle

La base de la connexion émotionnelle? L'écoute.
Lorsque vous rentrez du travail, prêtez à votre compagne une oreille attentive, sans proposer de solution aux éventuels problèmes rencontrés dans la journée. Elle n'attend pas de vous que vous régliez ces problèmes, elle veut simplement partager sa journée avec vous et obtenir, le cas échéant, un peu de soutien moral.
La bombarder de vos conseils lui donnerait simplement l'impression que vous ne la croyez pas capable de gérer la situation elle-même.
Il sera toujours temps, si elle vous le demande, de lui offrir vos lumières!
Pour lui montrer votre intérêt, n'hésitez pas à lui poser des questions ou à exprimer ouvertement votre compassion ou votre admiration devant la façon dont elle a géré les choses.

Connexion physique

Souvenez-vous des débuts de votre relation : main dans la main, bras autour de ses épaules ou de sa taille, vous recherchiez sans cesse le contact physique. Ces petites attentions constantes entretenaient inconsciemment l'intimité et, par là-même, alimentaient le désir.
Comme de longs préliminaires étalés sur la journée, ces petits gestes préparent le terrain pour la grande offensive. Sans but sexuel apparent, ils maintiennent la connexion entre les corps : c'est d'autant plus important dans cette période où votre compagne est totalement centrée sur votre enfant, et donc peu attentive sur ses propres désirs.

Tenez-lui la main, caressez-lui négligemment la nuque ou le bras, bref : n'hésitez pas à être démonstratif!

Cultivez sa confiance en elle

Les kilos pris pendant la grossesse pèsent parfois sur l'image que la jeune maman a d'elle-même et peuvent miner sa confiance en elle... et sa libido.
Difficile en effet d'entrer dans le jeu de la séduction quand on se trouve soi-même si peu désirable... A vous de trouver les mots (et les gestes) pour la convaincre qu'à vos yeux elle est toujours attirante!

Soignez son ego

Quand il s'agit d'exprimer son admiration, rien ne vaut la bonne vieille méthode : regards appuyés et compliments bien dosés font toujours recette!
Elle fait un effort vestimentaire? N'hésitez pas à dire à voix haute votre approbation, en soulignant combien ses vêtements la mettent en valeur.
Elle prend quelques minutes pour se maquiller? Soulignez sa bonne mine et son air radieux, cela l'encouragera à recommencer et boostera sa confiance en elle.

Restez subtil et évitez les sujets qui fâchent (poignées d'amour, petits bourrelets) pour vous concentrer sur ses atouts... sa poitrine pulpeuse par exemple?

Offrez-lui la féminité

Dans les premiers mois après la naissance, on a tendance à oublier tout effort vestimentaire : nos priorités sont ailleurs, et la fatigue constante n'incite pas vraiment à faire des efforts.
Pourtant, il est beaucoup plus facile de séduire une femme qui se sent belle : elle n'a pas besoin d'être convaincue de son pouvoir de séduction!
Pourquoi ne pas lui offrir quelques jolis vêtements d'allaitement? Vous lui montrez ainsi votre soutien (vous êtes à ses côtés dans l'aventure de l'allaitement, et certain de sa réussite) et votre désir de la voir se montrer plus féminine.
Vous ne savez pas quoi choisir? Offrez-lui une de nos cartes cadeau : elle aura ainsi le plaisir de choisir ce qui lui plaît... et vous celui d'avoir de nouveau une femme glamour à la maison!

Soignez votre timing

Vous avez posé les bases de l'intimité dans votre couple, reste à travailler votre timing. Car la meilleure des préparations ne vaut rien si le moment est mal choisi!

Gardez un oeil sur la pendule

Pour maximiser vos chances de voir la température monter, il va vous falloir tenir compte de deux facteurs essentiels : le rythme de bébé et celui de maman.

Le rythme de Bébé

Vous vous apprêtez à passer à l'action quand Bébé se réveille et réclame à manger? Inutile d'espérer : votre compagne n'hésitera pas une seconde avant de se précipiter à son chevet. Voilà pourquoi il est primordial d'être attentif au rythme de Bébé si vous ne voulez pas vous retrouver le bec dans l'eau.

Bien sûr dans les premières semaines, le sommeil de Bébé est cahotique et difficilement prévisible. Mais il y a quand même des facteurs qui peuvent vous mettre sur la voie : si la dernière tétée a eu lieu il y a plusieurs heures, ou si il dort depuis un bon moment, il vaut peut-être mieux reporter les câlins à plus tard si vous ne voulez pas risquer d'être interrompus.

Le rythme de Maman

La fatigue est un des éléments inhérents à la vie des jeunes parents, et particulièrement des mères qui allaitent. Et une femme épuisée est rarement d'humeur à faire l'amour.
N'attendez donc pas la fin de soirée pour passer à l'offensive, et soyez attentif aux réactions de votre compagne : si elle baille à s'en décrocher la mâchoire et peine à garder les yeux ouverts, vous n'avez aucune chance. Autant vous évitez un refus, et remettre vos projets romantiques à plus tard : nul ne peut s'interposer entre une jeune mère épuisée et son lit!

Tenez compte du contexte

Maman angoissée = libido débranchée

Votre compagne s'inquiète pour votre Bébé? On vous l'assure, la bagatelle est la dernière chose à laquelle elle pense, et vous passerez pour un père indigne si vous tentez quoi que ce soit!
Prenez le temps d'écouter ses doutes et de la rassurer. Faites ensuite en sorte de lui changer les idées de manière efficace avant d'envisager la suite des évènements : plus elle sera détendue (grâce à vous!) et meilleures seront vos chances de passer une bonne soirée!

De même si elle vous explique avoir passé une mauvaise journée, ou se sentir stressée : il va falloir faire redescendre la pression... Et pourquoi pas simplement en la prenant dans vos bras et en lui caressant doucement le dos pendant qu'elle vous raconte ses malheurs? Détente et intimité assurées!

Si elle refuse...

Si malgré tous vos efforts vous vous heurtez à un refus, soyez beau joueur : vous êtes déçu et c'est compréhensible, mais évitez autant que possible de le montrer. D'abord parce que ça ne la ferait probablement pas changer d'avis...
Ensuite, parce qu'une réaction ouverte et compréhensive de votre part lui montre que vous prenez en compte ses désirs et pas seulement les vôtres... et qu'elle est donc libre de ses choix, ce qui, quand on subit les contraintes de la vie d'une jeune mère, est loin d'être négligeable.

Gardez donc à l'esprit que votre réaction conditionnera en partie le contexte de votre prochaine tentative!

Glamformum - Guide de l'allaitement Papa