En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies...

J'accepte

L'allaitement, comment ça marche?

Pour vous, les mécanismes de l'allaitement sont sans aucun doute très mystérieux.
Pourquoi l'allaitement se fait-il à la demande (et non pas selon un rythme prédéterminé)? Qu'est-ce qu'un pic de croissance? Pourquoi est-il fondamental que la maman soit détendue pour que l'allaitement se passe bien?
Dans cette section, on vous dévoile l'essentiel à savoir pour vivre cette période sereinement.

Allaitement à la demande

Si vous êtes de nature curieuse, vous vous êtes peut-être plongé dans les livres spécialisés pour savoir à quoi vous attendre après la naissance de Bébé. Vous y avez lu que dans les premières semaines de sa vie, un nourrisson mange en moyenne toutes les 3 heures. Sachez que ce rythme idéal ne s'applique pas aux bébés allaités : leur rythme dépend avant tout de la capacité de stockage de maman, et conditionne la quantité de lait produite par 24h.

Capacité de stockage

Le volume de lait stocké dans le sein varie d'une femme à l'autre et n'est pas lié au volume extérieur du sein.
Autrement dit, une poitrine généreuse peut très bien avoir une capacité de stockage inférieure à celle d'une poitrine menue.

Les différences de capacité de stockage expliquent pourquoi votre bébé doit être allaité à la demande, et non selon un planning déterminé : votre tout-petit n'a peut-être accès qu'à une petite quantité de lait à la fois, et doit donc téter plus souvent pour obtenir la quantité dont il a besoin dans la journée.

Adaptation de la quantité de lait

Autre principe fondamental de l'allaitement : la quantité de lait produite par la mère dépend entièrement de la demande de bébé. En d'autres termes : plus Bébé tète, plus maman a de lait.

Ce merveilleux mécanisme permet au bébé d'être toujours nourri selon ses besoins, mais il a aussi un effet pervers : si pour une raison ou une autre, les tétées s'espacent pendant un certain temps (si Bébé est malade et refuse de manger par exemple), la quantité de lait disponible va décroitre inéluctablement. Il est donc primordial de continuer à stimuler les seins si ce genre de situation se présente, afin d'éviter un sevrage non désiré.

Pics de croissance

Qu'est-ce qu'un pic de croissance?

Bébé adapte ses besoins en lait sur 24h. Lorsque ses besoins augmentent, il va donc tout simplement augmenter le nombre de tétées.
Son rythme peut alors devenir frénétique : il réclame le sein dès qu'on le lui enlève et ne semble jamais satisfait! C'est le pic de croissance.
Pas de panique : ces phases, souvent épuisantes pour la maman, ne durent que le temps d'adapter la production de lait, généralement entre 24 et 72h. Dès que la quantité de lait disponible correspondra à ses besoins, Bébé retrouvera son rythme de croisière!

Calendrier des pics de croissance

Bébé est grognon et pleure beaucoup. Mais comment être sûr qu'il s'agit bien d'un pic de croissance? C'est simple : il suffit de regarder le calendrier!

calendrier des pics de croissance

Les pics de croissance suivent un rythme similaire chez tous les bébés. Attention : il ne s'agit pas de dates fermes et définitives, mais plutôt d'indicateurs. Bébé fera probablement son pic quelques jours avant ou après la date prévue.

Stress et allaitement

Douleurs post-partum, pleurs de Bébé, difficultés à comprendre et à répondre à ses besoins, visites incessantes de la famille, douleurs au seins, et bien sûr manque de sommeil : les premiers mois de votre petite merveille regorgent de facteurs de stress divers et variés pour votre compagne. Problème : le stress peut mettre en danger l'allaitement. IL va donc vous falloir veiller à ce qu'elle soit le plus détendue possible pour que tout se passe bien.

Mécanisme de l'allaitement  

Pour nourrir Bébé, l'organisme maternel met en oeuvre de nombreuses réactions chimiques, et notamment la production de deux hormones essentielles à l'allaitement : la prolactine et l'ocytocine.

Pour faire simple, la prolactine est responsable de la production du lait, tandis que l'ocytocine permet son éjection : elle est en charge de l'ouverture du robinet lorsque Bébé tète.

C'est sur cette deuxième hormone que le stress va avoir un impact potentiellement dévastateur : en ralentissant voire, dans des cas extrêmes, en inhibant totalement la libération d'ocytocine, le stress peut rendre l'allaitement très difficile.
Il est donc essentiel d'aider votre moitié à rester zen.

Maman zen

Vous manquez d'inspiration pour aider votre compagne à se détendre? Voici quelques pistes pour vous aider :

S'occuper d'un nouveau-né tout en assumant la logistique de la maison représente un travail colossal, particulièrement quand le sommeil se fait rare. Difficile pourtant de laisser tomber le ménage quand les visites s'enchainent!
Peut-être pouvez-vous la soulager d'une partie des tâches ménagères, pourquoi pas en faisant appel à une aide extérieure si vous en avez la possibilité?

Lorsque vous êtes à la maison, prenez le relais avec bébé : bain, courte promenade après la tétée...Offrez à votre moitié du temps pour elle. Et par la même occasion, offrez-vous du temps avec votre tout-petit : même si les interactions vous semblent limitées au début, Bébé apprend très vite et votre relation père-fils (ou père-fille) se construit dès les premières semaines!

Glamformum - Guide de l'allaitement Papa