close

Pourquoi choisir l'allaitement?

Votre compagne a choisi d'allaiter, et vous n'êtes pas sûr de comprendre (ou d'approuver) son choix? Que vous soyez plutôt rationnel ou pragmatique, on va vous donner quelques bonnes raisons de la soutenir!

L'allaitement : un choix rationnel

Parmi les nombreuses raisons de choisir l'allaitement, ses bienfaits sur la santé du bébé et de la mère occupent évidemment les premières places : en renforçant le système immunitaire de l'enfant et en préservant la mère du cancer, l'allaitement est l'allié santé de toute la famille!

Allaiter préserve la santé de bébé...

A la naissance, le système immunitaire du nourrisson est encore immature : c'est au contact des différentes bactéries qu'il va apprendre à se défendre et se renforcer.
Dans les premiers mois de sa vie, Bébé est donc très sensible aux infections et risque de développer des formes sévères, qui, dans les cas extrêmes, peuvent mettre sa vie en danger.

Les études montrent que l'allaitement favorise le transfert d'anticorps qui protègent l'enfant contre les infections digestives et respiratoires. Les bébés allaités sont donc moins souvent malades, et lorsqu'ils sont touchés par une infection, elle est moins longue et moins sévère.

Vous vous dites peut-être que l'avantage n'est que relatif, puisque la plupart des enfants, allaités ou non, finissent par acquérir une bonne immunité en grandissant. C'est indéniable!
Néanmoins, dans l'intervalle, la différence est de taille : imaginez-vous un instant avec un nourrisson expérimentant les joies d'une gastro-entérite carabinée, et l'intérêt de l'allaitement vous apparaîtra bien plus évident!

...mais aussi celle de sa mère

Si les bienfaits de l'allaitement maternel sur la santé des tous-petits sont souvent mis en avant, ses effets bénéfiques sur celle de la mère restent méconnus. Ils ne sont pourtant pas négligeables, puisqu'une étude britannique a démontré qu'allaiter son bébé pendant un an réduisait significativement le risque de cancer du sein, cancer le plus fréquent chez la femme.
Menée par le Centre de recherche sur le cancer d'Oxford à partir des données de 47 études de 30 pays différents (sur un total de près de 150 000 femmes), cette étude démontre que chaque année d'allaitement diminue de plus de 4% le risque de développer un cancer du sein.

Quand on sait que ce type de cancer touche une femme sur 8, le bénéfice à en tirer pour la mère est évident.
Les scientifiques estiment d'ailleurs que si toutes les femmes occidentales allongeaient de 6 mois la durée de leur allaitement, on pourrait éviter plus de 25 000 cancers chaque année!

Bon à savoir

L'Organisation Mondiale de la Santé recommande un allaitement exclusif jusqu'à 6 mois, et en complément d'une alimentation diversifiée jusqu'à 2 ans.

Et un choix pragmatique

Maintenant que vous savez tout des "bonnes raisons" de choisir l'allaitement, on va achever de faire pencher la balance avec quelques arguments un peu plus terre à terre.

L'alternative la plus économique ...

Si vous ne privilégiez pas l'allaitement, c'est donc que vous choisissez le lait maternisé.
Dans les premières semaines de sa vie, Bébé va prendre 6 à 7 biberons par jour, sans compter ceux que vous aurez préparés par erreur, interprétant ses pleurs pour des pleurs de faim alors qu'il s'agissait de tout autre chose.
Sachant qu'une boîte de lait maternisé coûte en moyenne 15 à 20 euros, et que vous en utiliserez une à une et demi par semaine... nourrir votre enfant au biberon au cours des 2 premières années de sa vie représente un coût allant de 1800 à 2700 euros.
Sans compter bien sûr le prix des biberons et des innombrables litres d'eau minérale qu'il vous faudra acheter pour satisfaire l'appétit de Bébé!

Si vous choisissez l'allaitement... il vous faudra simplement nourrir et hydrater maman en suffisance, et la nature fera le reste!
La seule question qui subsiste est de savoir ce que vous ferez de tout l'argent économisé!

... et la plus pratique

Avec un enfant en bas âge, les sorties ressemblent souvent à un départ en vacances : couches, doudous, affaires de rechange, tétines, transat... La liste des choses à emporter absolument est longue.
Et elle s'allonge encore lorsque vous devez y ajouter biberons, eau minérale et dosettes de lait en poudre.

D'autant que nourrir un enfant au biberon ne laisse que peu de place aux imprévus : même si vous prévoyez toujours un biberon de plus "au cas où", gare aux embouteillages interminables, à la soirée chez des amis qui se prolonge, ou simplement à la boîte de lait mal fermée!

Avec l'allaitement, du moment que maman est dans les parages, vous êtes tranquille : Bébé ne manquera de rien et vous pourrez profiter sereinement des moments en famille ou entre amis.
Et vous éviterez la corvée de vaisselle de biberons en rentrant!

Glamformum - Guide de l'allaitement Papa