En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus sur l'utilisation que nous faisons des cookies, consultez les conditions générales d'utilisation du site. J'accepte

Comment allaiter avec des crevasses

Publié le : 08/02/2021 10:36:26
Catégories : Allaiter au quotidien Rss feed

Allaiter avec des crevassesLa première chose à faire lorsqu'une crevasse apparaît, c'est d'en déterminer la cause.
Plus vite vous serez en mesure de l'identifier, plus vite vous en serez débarrassée!

Les crevasses sont généralement dues à une mauvaise position de bébé au sein. Pour en savoir plus, observez la position de votre crevasse sur le mamelon, et voyez ici ce qu'il convient de modifier pour optimiser la position de bébé.

Une fois cette importante étape franchie, il vous faudra encore patienter quelques jours avant de voir la crevasse disparaître. En attendant, voici quelques conseils pour pouvoir allaiter en minimisant la douleur.

Diminuer la pression sur le sein blessé

Il arrive fréquemment que la crevasse ne soit localisée que d'un côté.
Peut-être l'installation de bébé est-elle plus facile pour vous de votre côté dominant, ce qui peut expliquer que ce sein soit épargné.

Il se peut aussi que bébé ait des douleurs au niveau des cervicales suite à la naissance et soit donc plus à l'aise d'un côté que de l'autre. N'hésitez pas à consulter un ostéopathe spécialisé dans le traitement des nourrissons, cela peut faire des miracles!

Quelqu'en soit la raison, si un seul sein présente une crevasse, vous allez pouvoir vous servir de l'autre pour atténuer la douleur.

Commencer chaque tétée par le sein le moins douloureux

Les crevasses sont généralement très douloureuses en début de tétée.

C'est le moment où bébé exerce la plus forte pression sur le mamelon, tétant avidemment pour faire "monter" le lait.

La douleur s'atténue généralement dès que le réflexe d'éjection est intervenu.

Pour éviter cette phase pénible, vous pouvez donner d'abord à bébé le sein le moins douloureux.
Lorsque le réflexe d'éjection se produit, retirez alors bébé du sein et présentez lui le sein douloureux.

 Ne tirez jamais pour retirer le sein à bébé, sous peine de voir apparaître une nouvelle crevasse!

 Lorsque vous souhaitez interrompre la succion, introduisez votre petit doigt entre ses gencives, et inclinez-le doucement pour écarter ses mâchoires.
Vous pouvez alors retirer votre mamelon sans problème.

Lorsque vous positionnez bébé sur le sein blessé, veillez bien à ce qu'il prenne une grande partie de l'aréole et pas seulement le bout du mamelon.

Utiliser un tire-lait en début de tétée

Si malheureusement vos deux seins présentent des crevasses, vous avez la possibilité d'utiliser un tire-lait (manuel ou électrique) pour déclencher le réflexe d'éjection.
Le tire-lait utile contre les crevasses

L'action mécanique du tire-lait, très différente de la succion de bébé, va étirer progressivement le mamelon, et le stimuler. Lorsque le lait commence à jaillir, vous pouvez le retirer et présenter le sein à bébé.

L'avantage de cette technique est que le mamelon est déjà "formé" pour la tétée. Vous avez toutes les chances que bébé prenne bien en bouche la totalité du mamelon, et une grande partie de l'aréole, évitant ainsi d'aggraver la crevasse.

L'inconvénient est que bébé doit patienter pendant que vous utilisez le tire-lait. Il risque fort de ne pas apprécier ce délai, et de vous le faire bruyamment savoir!

Tirer son lait

Si malgré ces précautions la douleur reste insupportable durant la tétée, vous pouvez décider de tirer votre lait sur le sein lésé.

Cela reste une opération délicate, particulièrement durant les premières semaines d'allaitement.
Comme nous l'avons vu, la stimulation du tire-lait reste très différente de la succion de bébé, et certaines mères ne parviennent tout simplement pas à tirer plus de quelques mL.

Pour vous aider, vous pouvez profiter du moment où bébé tète le sein non douloureux pour pomper votre lait sur l'autre sein à l'aide d'un tire-lait électrique.

Si bébé dort et que vous avez besoin de tirer votre lait pour éviter l'engorgement, sachez que regarder une vidéo de votre tout-petit peut-être très efficace, particulièrement si on y entend ses pleurs : votre corps est biologiquement programmé pour allaiter lorsqu'il les entend, au point que certains mamans ont des fuites de lait dès que leur bébé pleurent!

 Veillez toujours à ce que la téterelle du tire-lait soit adaptée à votre morphologie, sous peine d'entretenir la crevasse.

Bien conserver le lait une fois qu'il est tiré est essentiel.
Avant de continuer, pourquoi ne pas tester vos connaissances sur la conservation du lait maternel avec un rapide petit quiz?

Réduire la douleur due aux crevasses

Même avec toutes ces précautions, il est possible que la douleur vous semble encore vive.

Si elle vous gêne au point que vous redoutez l'heure de la tétée au point de faire en sorte de les espacer le plus possible, sachez que vous pouvez tout à fait recourir aux antidouleurs pour vous soulager.

Les analgésiques

Le paracétamol et l'ibuprofène passent très peu dans le lait maternel, et sont sans danger pour votre enfant.

En cas de doute sur un médicament, sachez qu'il existe un moyen simple pour vous renseigner sur son innocuité.
Découvrez ici tout ce qu'il faut savoir pour se soigner durant l'allaitement, sans danger pour bébé.

L'homéopathie

Si vous ne souhaitez pas avoir recourt aux médicaments, vous pouvez utiliser l'homéopathie pour vous soulager temps que la crevasse disparaisse.
Soigner les crevasses avec l'homéopathie

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement notre guide pratique de l'allaitement!


Robe d'allaitement Vanessa

L'été arrive!

Profitez des beaux jours en toute légèreté avec nos robes d'allaitement fluides.