En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus sur l'utilisation que nous faisons des cookies, consultez les conditions générales d'utilisation du site. J'accepte

En pleine forme malgré le manque de sommeil!

Publié le : 21/12/2017 12:28:11
Catégories : Allaiter au quotidien Rss feed , Etre mère Rss feed

Les fêtes de fin d'année approchent à grands pas, mais impossible de ressentir votre enthousiasme habituel?
Rien d'étonnant : vous êtes épuisée et la simple idée de devoir passer des heures à cuisiner est au-dessus de vos forces. Sans parler du dîner, pendant lequel vous craignez fort de vous endormir dans votre assiette!

Pas de panique, on va vous aider à retrouver la pêche dès aujourd'hui! 

Mettons immédiatement fin à vos espoirs les plus fous : non, nous n'avons malheureusement pas trouvé de méthode miracle pour que Bébé fasse ses nuits. Il faudra encore supporter quelques temps les réveils nocturnes et les nuits hâchées...Mais peut-être serez-vous capable de l'envisager avec le sourire quand vous serez parvenue au bout de cet article!

Car vous allez faire ici mieux connaissance avec un ennemi invisible mais bien réel de votre tonus : le stress. Et vous aurez un outil super efficace pour le combattre!

Les effets physiologiques du stress ou comment une réaction vieille comme le monde est capable de saper toute votre énergie

Douleurs post-partum, pleurs de Bébé, difficultés à comprendre et à répondre à ses besoins, visites incessantes de la famille, douleurs au seins, et bien sûr manque de sommeil : les premiers mois de votre petite merveille regorgent de facteurs de stress divers et variés. Vous gérez ça de main de maître... du moins en apparence!

Car si vous réussissez à faire face au quotidien, votre organisme lui ne s'en sort sans doute pas aussi bien.

Que se passe-t-il dans notre corps quand on est stressée?

Au commencement, il y avait les hommes des cavernes...et les mammouths, les tigres à dents de sabre et autres joyeusetés du même genre qui nous empêchaient de dormir la nuit, et de sortir tranquillement de nos abris la journée.

Mammouth poursuivant un homme des cavernes

Pour nous permettre de survivre, la nature nous a doté d'un merveilleux mécanisme de défense, appelé stress : placé face à une situation de danger imminent, notre corps s'adapte pour devenir plus rapide et plus fort.

Comment ça marche? C'est avant tout une histoire d'hormones : lorsque le cerveau détecte une menace potentielle, il sécrète de l'adrénaline.

Certains des effets de cette hormone sur notre corps sont facilement identifiables : augmentation du rythme cardiaque, respiration plus rapide, muscles tendus... d'autres sont moins évidents, comme la libération du glucose stocké par le foie.
Plus rapides, plus forts et bien approvisionnés en carburant, nous sommes prêts à adopter l'une des deux seules réactions envisageables en pareil cas : l'attaque ou la fuite.

Evidemment, les réserves de ce fameux carburant ne sont pas inépuisables (loin de là!) et si le danger persiste plus de quelques minutes, le corps passe alors en phase de résistance en produisant une autre hormone : le cortisol.

Appelé aussi "hormone du stress", le cortisol permet la transformation du gras stocké par notre corps en sucre. La glycémie (taux de sucre dans le sang) augmente de nouveau, ce qui permet à l'organisme de maintenir un haut niveau de vigilance.

Lorsque la crise est passée, le cortisol envoie au cerveau un stimulus de faim, afin que les réserves consommées soient remplacées au plus vite, d'où les sensations de fringales lorsque l'on est stressée.

Ce mécanisme, extrêmement utile pour nos ancêtres, a cependant un effet pervers : il est conçu pour faire face à une menace de courte durée.

Lorsque la situation stressante perdure, la réponse de l'organisme se détraque : l'autorégulation du cortisol devient déficiente. Le cerveau en produit toujours plus et le corps ne peut pas suivre : c'est la phase d'épuisement avec, à long terme, des effets délétères sur notre santé : diabète, obésité, maladies cardiovasculaires, mais aussi troubles du sommeil (!!), manque de confiance en soi et dépression. 

Cycle d'adaptation au stress

Et d'autres effets, à moyen terme ceux-là, peuvent rapidement venir vous compliquer la vie. Car le stress agit également sur la production d'ocytocine, une neurohormone indispensable au bon déroulement de la lactation. Elle permet la contraction des cellules myoépithéliales qui entourent les alvéoles et est par là-même directement responsable de l'éjection du lait.

En ralentissant voire, dans des cas extrêmes, en inhibant totalement la libération d'ocytocine, le stress peut rendre l'allaitement très difficile.Mécanisme d'éjection du lait

Il faut donc être vigilante si on ne veut pas mettre en péril son allaitement.

La fatigue qui s'installe est le premier symptôme d'un stress trop prolongé et elle doit servir de signal d'alarme.

Vous vous sentez "vidée"? Ce n'est pas qu'une impression : votre organisme a épuisé ses réserves et seule la baisse du niveau de cortisol pourrait l'aider à récupérer.

Pour retrouver la forme, il faut donc trouver un moyen de faire disparaître le stress. Et comme vous êtes déjà très fatiguée, on ne va pas vous obliger à en chercher un toute seule : on va vous donner un outil super efficace!

Comment lutter contre le stress et retrouver de l'énergie en seulement 15 minutes!

La solution la plus évidente serait bien sûr de faire disparaître les causes du stress... mais comme on vous l'a dit dès le début, on n'a pas encore trouvé de méthode miracle pour que Bébé fasse ses nuits dès les premiers jours! Il va donc falloir chercher ailleurs...

Bien sûr, rien ne vous empêche d'essayer d'agir sur les autres facteurs de stress au quotidien :

    • vos douleurs au sein par exemple, viennent peut-être d'une mauvaise position de Bébé pendant la tétée. N'hésitez pas à consulter notre Guide pratique de l'allaitement, dans lequel on vous explique tout à ce sujet dans l'onglet Positions;
    • Si les incessantes visites de votre mère ou de votre belle-mère vous contrarient, n'hésitez pas à lui fixer gentiment des limites, en lui accordant un créneau de visite au rythme qui vous convient à vous.

Bref, débarrassez-vous des contraintes, et concentrez-vous sur le plus important : préservez votre santé et celle de votre famille.

Vous verrez que votre nouvelle organisation montrera vite ses bénéfices!

En attendant, pourquoi ne pas essayer une méthode qui a fait ses preuves, au point que les PDG de grandes sociétés, conscients du bénéfice à attendre d'un employé détendu, la mette volontiers en place au sein de leur entreprise : la sophrologie.

Qu'est-ce que la sophrologie et comment va-t-elle vous aider à retrouver la forme?

Des études récentes menées aux Etats-Unis ont démontré les bénéfices du lâcher-prise sur la santé : vingt minutes de vraie relaxation offrent selon elles un temps de récupération équivalent à deux heures de sommeil!

Une information particulièrement intéressante quand les heures de sommeil se font rares, n'est-ce pas? On sent que vous commencez déjà à retrouver le sourire!

Mais commençons par le commencement : qu'est-ce que la sophrologie?

Il s'agit d'une méthode combinant des exercices qui travaillent à la fois sur la respiration, la décontraction musculaire et l'imagerie mentale pour atteindre l'harmonie entre le corps et l'esprit.
On prend conscience de son corps et des tensions qui l'habite, et on crée artificiellement des bulles de souvenirs apaisants, dans un état proche de l'hypnose.

Pour cela, on peut bien sûr fréquenter assidûment les excellents cours de sophrologie dispensés par des professeurs diplômés partout en France.

Mais pour commencer, et comme on vous a promis les bénéfices de la méthode dès aujourd'hui, on vous offre votre premier exercice de sophrologie!

Allongez-vous dans un endroit tranquille et on vous garantit que dans moins de 15 minutes, vous vous sentirez beaucoup plus détendue, plus reposée et que les prochains réveils nocturnes de votre petit-bout vous paraîtront bien moins difficiles à gérer!

Prête? Alors c'est parti!

Sans effet de somnolence (ou peut-être un tout petit peu, n'hésitez pas à faire une sieste si vous en avez l'occasion!), sans accoutumance (mais on s'habitue quand même très vite à être détendue!), à consommer sans modération!

Article écrit en collaboration avec notre partenaire Stella Cot-Garans



Vous aimez cet article?
Suivez-nous sur Facebook et découvrez beaucoup d'autres astuces allaitement!

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement notre guide pratique de l'allaitement!


Sweats d'allaitement cocooning

Le froid s'installe...

Allaitez bien au chaud avec nos sweats cocooning!