En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus sur l'utilisation que nous faisons des cookies, consultez les conditions générales d'utilisation du site. J'accepte

Alimentation équilibrée!


Au final, je mange quoi ?

Les recommandations en matière d'alimentation sont globalement les mêmes que pour toutes les autres femmes, avec cependant des apports caloriques augmentés de 300 à 400 calories par jour.

Les règles d'or d'une alimentation équilibrée ?

  • Mangez au moins 5 fruits et légumes par jour, un grand classique qui n'est pas prêt de se démoder;
  • Evitez les graisses saturées et privilégiez les apports en acides gras essentiels (huile de colza, poissons gras, viande d'animaux élevés en plein air...);
  • Consommez des protéines (viande, poisson, œuf) une fois par jour. C'est suffisant pour couvrir vos besoins, notamment votre besoin en fer;
  • Optez pour du poisson une à deux fois par semaine;
  • Concernant les apports en calcium, 3 ou 4 produits laitiers par jour suffisent : il n'est pas nécessaire de consommer du lait pour en produire ! Privilégiez de préférence les laits provenant de petits animaux (brebis, chèvre), qui contiennent moins de facteurs de croissance que le lait de vache.

Important : Il est essentiel de veiller à avoir de bons apports en omégas 3, tant pendant la grossesse que pendant l'allaitement.
Pourquoi? Découvrez ici le rôle primordial des omégas 3 dans l'organisme.

Lactose et colliques

Certains médecins soupçonnent aujourd'hui l'existence d'un lien entre les colliques du nourrisson et la consommation par la mère de produits contenant du lactose.
Aucune étude scientifique n'est encore venu étayer cette théorie mais si votre enfant en souffre, vous pouvez vous-même tester cette hypothèse en supprimant de votre alimentation tout produit en contenant (lait, yaourts, fromage, crème...) pendant une période d'au moins 15 jours.
Si vous constatez une amélioration, supprimez définitivement le lactose, sans oublier de consommer d'autres sources de calcium pour compenser (oranges, abricots secs, brocolis, lentilles...).

Bon à savoir : la composition du lait est indépendante de l'alimentation de la mère. Si les apports nutritionnels sont insuffisants, l'organisme va s'adapter, en augmentant l'absorption intestinale par exemple, ou en réduisant les minéraux présents dans l'urine. Calcium, fer, vitamines... le lait que vous produisez contient tout ce qu'il faut pour permettre à bébé d'être en pleine forme!

Attention toutefois : si vous suivez un régime strict (type végétalien par exemple) une supplémentation peut s'avérer nécessaire. Prenez conseil auprès de votre médecin traitant.

Quel intérêt de manger sainement si Bébé n'a pas à souffrir d'une mauvaise alimentation?

Dans les premiers mois suivant l'accouchement, votre corps subit généralement une période de stress intense, notamment due au manque de sommeil.
Lui fournir une alimentation équilibrée est la meilleure façon de garantir que vous resterez en forme et que vous serez apte à vous occuper au mieux de votre enfant.

Glamformum - Guide pratique de l'allaitement

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement notre guide pratique de l'allaitement!