En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/ close

Réussir son allaitement

Bébé prend-il suffisamment de lait?

Lorsque la tétée se passe sans douleur et que Bébé est détendu, la tétée est efficace. Votre tout-petit prend ce dont il a besoin, non plus, ni moins.

Néanmoins, vous pouvez avoir besoin de vous rassurer avec des critères plus quantifiables. Voici quelques repères pour vous y aider :

  • Selles : A partir d'une semaine de vie (après l'expulsion du méconium), un bébé allaité produit généralement 3 selles couleur moutarde par jour;
  • Urines : Bébé mouille au moins 5 couches par jour (de 60 à 90 ml d'urine). Pour avoir une idée du poids que cela représente, versez cette quantité d'eau sur une couche propre;
  • Sommeil : Un bébé qui boit suffisamment dort au moins deux fois 3h consécutives par période de 24h. Si ce n'est pas le cas, peut-être ne tète-t-il pas assez;
  • Après la tétée : Bébé est détendu et calme? Il est repu! Si au contraire il s'agite et semble chercher le sein, cela peut-être le signe qu'il n'a pas pris suffisamment;
  • Courbe de croissance : A plus long terme, vous pouvez comparer la courbe de croissance de bébé avec celles établies par l'OMS pour les bébés allaités.

Réflexe d'éjection

Lorsque vous nourrissez Bébé au sein, un certain nombre de processus chimiques sont à l'oeuvre dans votre corps pour permettre l'allaitement. Les hormones jouent notamment un rôle très important dans l'écoulement du lait.
Lorsque Bébé tête, la stimulation du mamelon provoque dans votre cerveau la secrétion d'une hormone appelée ocytocine. Les alvéoles contenant le lait réagissent à l'afflux d'ocytocine en se contactant, provoquant ainsi l'écoulement du lait.
C'est le réflexe d'éjection, qui survient quelques minutes après le début de la tétée.

Tétées de réconfort

La tétine n'étant pas conseillée pour Bébé, il lui faut donc trouver une autre option pour assouvir son immense besoin de succion...votre sein! Les tétées non nutritives, appelées aussi "tétées de réconfort" ne relèvent pas du caprice mais d'un besoin physiologique. Il est donc essentiel de laisser Bébé téter, même si il est évident qu'il n'a pas faim.
La proximité avec Maman joue aussi un grand rôle dans l'apaisement de votre tout-petit, notamment le soir lorsque Bébé "décharge" en pleurant toutes les émotions de la journée.

Tétine or not tétine?

La tétine assouvit le besoin de succion de Bébé et lui apporte calme et réconfort. Il peut donc être tentant pour vous d'y avoir recours, surtout dans les premiers jours où l'on ne sait pas toujours très bien pourquoi il pleure. Oui... mais! Malheureusement, à cet âge, votre tout-petit ne sait pas lui même identifier ses sensations : son besoin de succion assouvi, il risque "d'oublier" qu'il a faim. Les tétées pourraient alors s'espacer, mettant en danger la lactation et la bonne croissance de Bébé.
Par ailleurs, la manière de téter une tétine est différente de celle dont il tète le sein. S'il prend l'habitude de la tétine, il peut ensuite avoir du mal à téter correctement le sein.

Glamformum - Guide pratique de l'allaitement

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement notre guide pratique de l'allaitement!